NATIONAL ACTUALITES National (06/11/15) : après sa condamnation, les mensonges de la Direction INSIEMA



Par région ou thème

NATIONAL -- IDF/NORD/EST -- OUEST -- SUD EST -- SUD OUEST -- BON A SAVOIR -- Elections CSE 2019
National (06/11/15) : après sa condamnation, les mensonges de la Direction INSIEMA Envoyer
Vendredi, 06 Novembre 2015 00:00

INSIEMA, société du groupe Assystem (350 personnes) est spécialisée dans le relevé des compteurs ERDF/GRDF.

Rappel des faits : En mars 2015 ont eu lieu les élections professionnelles CE et DP. Lors de ces élections, les candidatures de la CGT ont été rejetées par la Direction suite à une demande expresse de la CFDT. S'en est suivi un procès le 13 octobre 2015.

Verdict : les élections d'octobre sont annulées et de nouvelles élections doivent être organisées.


Et maintenant, la Direction stigmatise la CGT et communique des mensonges aux salariés !

Un communication de la Direction particulièrement «orientée» laisse penser que plus rien ne fonctionnera avant le résultat des nouvelles élections et que cela pénalisera les salariés, et ce à cause de la CGT, en oubliant au passage d'expliquer les raisons de l’annulation des élections : elle avait tout simplement mais sciemment oublié de convoquer le DS CGT en violation flagrante des dispositions légales et avait refusé de prendre en considération la liste transmise par la CGT pour le 1er tour des élections !

On appréciera donc la 'transparence' évoquée par la Direction dans sa communication...

Dans un tel cas de figure, pour assurer la transition et la gestion des activités sociales et culturelles, il arrive fréquemment que les employeurs (pour ne pas léser les employés) saisissent en urgence en référé le TGI pour obtenir la désignation d’un administrateur judiciaire chargé d’opérer les affaires courantes (notamment de payer les prestataires et d’assurer le suivi des engagements pour les salariés ) dans l’attente de la mise en place d’un nouveau CE.

En particulier, cet administrateur aurait tous les moyens pour faire bénéficier l'ensemble du personnel des chèques cadeaux de 130€ déjà prévus.

Manifestement, la Direction d’INSIEMA n’a pas choisi cette option. Afin de pouvoir stigmatiser la CGT ?

La direction n'a pas le droit de prendre en otage les employés alors que les conséquences de d'annulation des élections sont entièrement de sa faute en ayant refusé de diffuser les liste CGT après avoir demandé l'avis de la CFDT via le DS CFDT!

Dans cette même communication, la Direction appelle à 'voter massivement'. Comme si ces élections, au contraire d'autres, nécessitait une mobilisation exceptionnelle ! Ou alors cette Direction appelle à voter massivement sans le dire, pour un syndicat en particulier, ce que nous ne pouvons pas imaginer car cela serait contraire à son devoir de neutralité.

La Direction précise même que 'votre vote sera déterminant pour construire avec la direction une société robuste, qui saura faire face aux nouveaux enjeux et ainsi, non seulement maintenir mais également développer l'emploi'.

Que craint cette Direction ? qu'un syndicat comme la CGT émerge et contrarie son processus constaté sur une période de 3 ans de plus de 300 ruptures de contrats ?

 

En conclusion, aux prochaines élections, votez massivement pour la CGT pour le maintien et le développement des emplois.